Vie communale
 ↑  
Vie pratique
Calendrier
Visites

   visiteurs

   visiteur en ligne

Saint-Mard dans le passé

Autrefois la commune était largement boisée. Elle a longtemps prospéré grâce à la vigne mais avec la crise du phylloxera (fin du XIX°), cette principale ressource a décliné. Les vaches laitières commencent à se répandre. Une coopérative laitière est créée en 1889, d’ailleurs la coopérative obtient en 1896 une médaille de bronze « beurres de Charente et de la Gironde ». Le bâtiment de la laiterie est construit le long de la Départementale 939 à proximité du futur emplacement de la station de chemin de fer au lieu-dit « Les Petites Caruelles ». La laiterie fermera en 1977. En 1896 la ligne de chemin de fer qui dessert Angoulême – Saint-Jean d’Angély passe par Saint-Mard. Une gare est construite. La ligne sera supprimée en 1950.

Saint-Mard est une commune rurale de 2 121 hectares située au nord de la Charente-Maritime intégrée au Pays d’Aunis. Autour du centre bourg gravitent huit villages qui possèdent tous leur identité propre : Boisseuil, Charentenay rattachés à la commune par ordonnance royale, La Jarriette, Puybardon, L’Abbaye, La Laigne, Maizeron et enfin Boutrit, point culminant de la commune à 71 mètres. L’ancien nom de Boutrit était « Cheboutry ».

Dispersés dans la campagne, la commune compte également quelques écarts comme Grasseau, Le Petit Sergent, le Moulin de Boisseuil et le Moulin de St-Mard qui rappelle la présence de moulins à vents. D’après le cadastre de 1825, on note six moulins à vent.

L’origine du nom de la commune vient de Saint-Médard, évêque de Noyon qui bénit le mariage de Radegonde avec Clotaire 1er roi des Francs au VI° siècle. Au cours de son histoire le nom de Saint-Mard a été modifié. Après 1680 le bourg s’est appelé St-Marc. Pendant la Révolution les noms des saints ont été bannis et les noms des lieux ont été modifiés aussi écrit on Mard sur l’Isle. L’Isle étant le cours d’eau qui traverse le village. Ces changements de nom n’ont pas été longtemps respectés car dès 1787 on écrivait à nouveau Saint-Mard.

L’église est dédiée à Saint-Médard, dont Mard est une déformation. Les vitraux situés dans le chœur de l’église de Saint-Mard représentent St-Médard et Ste-Radegonde Elle a conservé de l’époque romane sa façade, l’amorce des murs de la nef ainsi que son chœur. Le clocher-arcade roman à deux baies, abrite 2 cloches, la plus petite provient de l’église de Charentenay, elle date de 1641, elle a été classée en 2004. L’intérieur renferme un mobilier fourni provenant également de l’église Notre-Dame de Charentenay avec en particulier deux fresques représentant à droite, le baptême du Christ et à gauche, Saint-Michel terrassant le dragon. L’ambon a également été composé avec des sculptures provenant de Charentenay. La façade du XII° siècle est percée d’un portail en plein cintre à trois voussures nues reposant sur un nombre deux fois supérieur de colonnettes. L'emploi d’un calcaire coquillé a pratiquement interdit toute sculpture. Deux faisceaux colonnettes enserrent cette façade, supportant une corniche aux modelons refaits


Date de création : 28/05/2013 . 22:58
Dernière modification : 17/12/2013 . 14:46
Catégorie : Vie communale - La Commune
Page lue 4356 fois

Communiqué

A vendre en l'état une cuve à fioul équipée d'un pistolet distributeur.

Prix : 500,00 € à débattre.

Pour plus de renseignements, s'adresser à l'accueil de la Mairie (05.46.68.88.58 ou accueilmairie@saint-mard.fr 



INFO TRAFIC du 05 novembre au 11 janvier la dépose et la prise en charge des élèves de l'école primaire se fera rue de la Combe.



Opérations de piégeages de ragondins et rats musqués sur la commune

à partir du 23 octobre et  jusqu'au 19 novembre 2018.

Travaux

L'Abbaye : travaux prévus en octobre pour l'effacement des réseaux. Voir courrier en page d'accueil du site.



 ↑  
Recherche
Recherche